Outils pour utilisateurs

Outils du site


fr:comprendre:moments:accueil

Table des matières

Moments : chronologie

J'ai raconté l'histoire 3627 fois, en n'insistant jamais sur la même chose. Cette chronologie est conçue pour faire un peu le point : pour chaque section ou évènement, une ligne de synthèse et des liens vers les textes pertinents.

On pourra consulter d'abord la notice, qui résume l'évolution du non-dit.

“Si ma vie était une chanson…”
Chronologie de mes séjours à Taez - sept séjours soit 24 mois entre 2003 et 2010 (et le reste du temps par la pensée) - ramenés à l'échelle sur une musique d'Ayoub Tarish.

En amont (1998-2002)

Apprentissage de l'arabe (LLG 1999)

Mon apprentissage de l'arabe, au cours de ma première année de classe préparatoire scientifique, est entouré de circonstances familiales qui jouent un rôle crucial dans mon enquête.
⇒ Voir d'abord notice (La Bulle).

Pour des récits plus développés de mon amitié à avec Mohammed Amine, dans ce cadre scolaire étouffant, voir par exemple : "Pudeur et construction de l'objet" (texte daté de fin 2013, inclus dans ma “cargaison”).

  • 5 juin 1999 : en phase terminale de son cancer, qui l'emportera trois semaines plus tard, mon père fait un Accident Vasculaire Cérébral (une clé réflexive de l'histoire - voir la bulle).

Premier séjour linguistique au Yémen (juillet 2001)

« La mystérieuse filière djihadiste de l'École Normale Supérieure ».
Texte rédigé en février 2015 (un mois après les attaques contre Charlie Hebdo, un mois avant le déclenchement de la guerre au Yémen). J’y évoque des souvenirs de mon premier voyage en juillet 2001, quand j’avais moi-même 20 ans, et d’une certaine école de langue de Sanaa, fréquentée plus tard par l’un des assassins de Charlie.

Reconversion aux sciences sociales (automne 2001)

Six mois à l'Université de Cambridge (auditeur libre), puis j'intègre une licence d'ethnologie à Nanterre, à la rentrée 2002.

1° séjour (Juillet-Octobre 2003)

Frise chronologique de mon premier terrain

Premiers pas (Août)

Intrigue du Za'îm (Septembre)

L'intrigue de mon enquête ne commence véritablement qu'au moment où Ziad revient de Sanaa, le 3 septembre.
Cette partie est plutôt bien décrite dans ma maîtrise - entre les tâtonnements du mois d'août (dont je ne comprenais pas les enjeux), et le dénouement du mois d'octobre (qu'il était hors de question d'évoquer). Après m'être beaucoup focalisé sur août et sur octobre ces dernières années (depuis décembre 2017), je commence à m'attaquer vraiment au mois de septembre : d'abord grâce à mes lettres adressées à la France dans cette période, que j'ai exhumé récemment (mai 2022), et maintenant avec les pages de mon carnet de terrain.
Finalement, je suis en train de reconstituer toutes les étapes, presque au jour le jour.

Dénouement (Octobre) 

La situation antérieure à ce dénouement est celle décrite de manière sombre dans l'épilogue de ma maîtrise. Mais en réalité sur le moment, je n'arrive pas à pointer ce qui cloche (voir ma lettre du 27 septembre 2003, Ici à Taez).

Il y a en fait deux incidents dans ce dénouement. J'insiste sur l'un ou sur l'autre, selon le point de vue adopté sur mon “terrain” :

  1. relation avec Waddah ⇒ point de vue externe (surplombant)
  2. incident avec Nabil ⇒ point de vue interne (immergé)

Le plus simple est de lire Le nœud de l’histoire (meilleur texte à ce jour).

Ma relation avec Waddah

ASCII���Created with GIMP (4 octobre 2003)

L'incident avec Nabil

Nabil (29 septembre 2003)

= Une pseudo-tentative de viol survenue juste avant, épisode dont j'ai subitement redécouvert l'intérêt en mai 2018. Je m'étais remis à écrire depuis fin 2017, au vu de l'effondrement total du pays et de l'ancien régime, j'étais bien décidé à faire sauter ce verrou (voir Le Making Of d'un vaudeville yéménite).
La redécouverte de cet incident a été le point de départ de mon chantier Scène Primitive.

état d'esprit

Mes lettres exhumées récemment (mai 2022), témoignent de mon état d'esprit dans ces dernières semaines de mon séjour. On voit notamment évoluer mes rapports avec Ziad, comment je m'affirme peu à peu face à lui, pour me reconstruire subjectivement dans la perspective de mon retour en France :

  1. Mail à Thierry (24 septembre 2003) - toujours l'angoisse aux côtés de Ziad…
  2. Ici à Taez (mail du 27 septembre 2003) - l'euphorie d'une intégration apparemment réussie.
  3. Projet DEA Goutte d'Or (8 octobre 2003) - mon repli sur une posture de sociologue.
  4. Adieux (mail du 18 octobre 2003) - mes relations à Taez telles que je les quitte.

Année de maîtrise

"Révélation" (juin 2004)

Pourquoi et dans quelles circonstances, j'ai confondu l'islam et l'homosexualité?

2° séjour (Juillet-Octobre 2004)

L'apathie de Ziad

Ziad et moi (1er septembre 2004)
Texte écrit à l'époque, un peu édulcoré (c'est censé être un mail collectif), où je n'élude pas pour autant la violence de cette situation.

La découverte des hommes de peine

Voir mon article dans la REMMM, « Les hommes de peine dans l'espace urbain » où je raconte mon alliance d'enquête avec les Asbur.

Année de DEA et début de thèse

Approche de sciences sociales généralistes

Jeux d'échelle (référence théorique).

Soutenance de DEA

Sous l'angle académique, c'est peut-être le moment de basculement de toute l'histoire.
Ma soutenance de DEA (septembre 2005)

Échecs professionnels de Ziad

Cf entretiens de février 2021 : « Ziad revient sur sa carrière de contrôleur financier »

Pour le rôle de la configuration familiale dans ces échecs, voir waddah.

3° séjour (février-juillet 2006)

Rumeur de mon mariage avec un "esclave"

évoqué ici (dans la partie 2).

Folie douce de Ziad

Voir les idoles de Ziad

Voir en ligne la section “2006” de mon texte : « Un fil d'Ariane ethnographique ».

Enquête sur les boutades homoérotiques

Alliance avec Lotfi.

Enseignement et recherche

Aisance universitaire et bisexualité

  • Épanouissement dans l'enseignement (TD textes et théories).
  • cf mon “entretien” avec ludovic-mohamed_zahed où j'évoque rétrospectivement cette periode, assez librement.

Juin 2007 : veiled_ethnographers (Communication au 3ème colloque Ethnografeast, à Lisbonne).

Tragédie familiale

4° séjour (juillet-octobre 2007)

Incendie

Au début de l'année 2007, Ziad est brièvement interné par sa famille en hôpital psychiatrique. Je ne l'apprends qu'à mon retour à Taez, lorsque Ziad met le feu à sa maison…

L'incendie
Autres évocations rapides :

Plus tard ce mois d'août : l'incident avec la revue Tajammue)

Conversion

Fin du séjour

Reformulation de ma thèse

Mon "théorème" de l'enchantement ethnographique

Théorème formulé en janvier 2008. Voir pour l'instant ici : theoreme.html

5° séjour (juillet-novembre 2008)

Visite familiale

Nouvelle alliance avec Yazid

Réconciliation avec le quartier de Ziad, marquée par notre Expedition à Hammam Kresh.
L'alliance d'enquête se reporte dorénavant sur Yazid, le troisième frère, avec lequel je négocierai progressivement mon retrait.

Cérémonie d'adieux

Le 17 novembre 2008, la veille de mon retour en France au terme de mon cinquième séjour, je sors pour la première fois au Hawdh avec une caméra vidéo. Il faut prendre ces images pour ce qu'elles sont : des images d'adieux.

Images mises en ligne après le décès d'Ali Saleh (décembre 2017)

Prix Michel Seurat (2008-2009)

Réaction de Yazid

Au lieu de sortir Ziad de prison, Yazid se fait élire “Shériff” du quartier. Dispute. Je lui annonce que je ne reviendrai pas au Yémen cet été.

6° séjour (7-25 septembre 2009)

Finalement je décide de rendre visite à Yazid, mais seulement deux semaines. Et c'est une visite sans ordinateur, sans enregistreur et sans appareil photo. Au terme de ce séjour, Yazid me propose de construire un pièce à l'étage, qui sera mon pied à terre et un logement pour Ziad.

Retour Boulevard Jourdan

Revigoré par la perspective d'avoir une pièce à moi à Taez, je reprends contact avec Florence Weber, et commence à travailler ma thèse dans le cadre du laboratoire de sciences sociales de l'ENS.

Rédaction de mes textes sur l'expédition à Hammam Kresh (septembre 2008). Qui font flop. Mais après une vraie année à me battre contre les moulins universitaires, j'ai le sentiment d'avoir mérité des vacances dans ma pièce.

7° séjour (Juillet-Novembre 2010)

Mon pied-à-terre à Taez

Conflits associés à la pièce que Yazid m'a permis de construire à l'étage, que je suis censé partager avec Ziad, mais celui-ci passe ses journées et ses nuits à interpeller le metteur en scène imaginaire, au grand dam des voisins. (cf l'introduction de 2017 à mon expedition_a_hammam_kresh).

Yazid finit par renvoyer Ziad en prison, et cherche dès lors à obtenir mon départ.

Alliance avec Ammar, crispation de Yazid

À partir du mois de septembre, je me retrouve à nouveau à l'hôtel du carrefour.

En novembre 2010, après avoir provoqué Yazid dans une ultime confrontation, je quitte Taez définitivement.

Enlisement (2011-2013)

Echec de ma thèse, dans un contexte où Yazid ne me parle plus.

L'année 2011

L'échec de ma thèse

Affaire Bassam (2013)

Séparation (2014-2018)

Déménagement à Sète

(le raisonnement derrière mon installation à Sète).

Yazid face à la guerre

Yazid s'accroche à son poste dans un ville assiégée.

Retrouvailles peu avant avec Taher Nabil, le 9 septembre 2017 à Djeddah.

Réactions à la mort de l'ancien Président Saleh (Décembre 2017)

Le 4 décembre 2017 Ali Abdallah Saleh, qui avait régné sur le Yémen pendant 33 ans, est assassiné par ses alliés Houthis (deux jours après avoir tendu la main à l'ennemi saoudien, le 2 décembre…).
Ce tournant me permet de parler beaucoup plus librement. Instinctivement je mets en ligne une cargaison de textes, puis de documents audiovisuels (24 janvier 2018), comme si ma pudeur n'avait plus lieu d'être.

(À vrai dire, j'ai sans doute été influencé aussi par la vague « Me Too », qui démarre en octobre 2017… 
Voir la Lettre du 2 décembre 2017, qui ouvre ma “cargaison”).

23 mars 2018 : j'enregistre une vidéo en arabe intitulée « Ce qui m'est arrivé en 2003 » où je raconte face caméra le dénouement de mon premier terrain.

Chantier "scène primitive"

27 mai 2018 : En visionnant ma vidéo deux mois plus tôt, je réalise avec émotion que Nabil n'a jamais tenté de me violer, que tout s'est vraiment passé entre moi et les jeunes, sur l'écran de ma subjectivité. C'est le point de départ de mon chantier scene_primitive, dans lequel je revisite toute mon enquête.

Ziad emprisonné par les Houthis (2018)

Depuis l'affaire Bessam (2013), Ziad vit dans la montagne sur un terrain appartenant à son père, en zone houthie…
Voir mon texte « Ziad Gilet Jaune »

Retrouvailles (2019-présent)

Ziad et Yazid sont maintenant réunis dans la ville de Taez assiégée.

mouvement Gilet Jaune et Alternative Sétoise

Les vidéos de Samir Isma'il (2021)

Le wiki (2022)

En janvier 2022 je me lance dans ce wiki, en lien avec un projet de scénographie avec la Clé des Arts (à l'origine).

En mai 2022 j'exhume ma correspondance de 2003, qui exprime sans ambiguïté la double contrainte dont j'ai fait l'expérience dès ce premier terrain.

Aux dernières nouvelles (juin 2022), Ziad ferait des vacations en comptabilité à Taez dans une université privée.
16 juin 2022, je réserve un aller simple pour Jeddah.

Rashad al-Samii (d'après le drapeau yéménite), 2015.














fr/comprendre/moments/accueil.txt · Dernière modification : 2023/01/19 11:26 de mansour