Outils pour utilisateurs

Outils du site


fr:accueil

Vincent Planel, anthropologue indépendant (CV)
Questions moyen-orientales, historiques, de vivre-ensemble,
sous l’angle des rapports entre islam et sciences sociales.

Code couleur & glossaire……… Comprendre  Explorer  Valoriser ………Théologie & modèle

Nuit du 13 juin 2024, sur le carrefour de Hawdh al-Ashraf (photo envoyée sur Whatsapp par Yazid). Réouverture de l'axe Hawban-Hawdh al-Ashraf (13 juin 2024).
🌱     🤲 Juin 2024 🤲     🐾
🌸 Journal de dissolution 🌺
Republication de La Nature et la Pensée en livre de poche.
Couverture

En mai 2017, j’ai voté contre Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle. Quelques mois plus tard j’ai mis en ligne les chapitres de ma thèse, abandonnée quatre ans plus tôt, et je me suis remis à écrire. L’infrastructure wiki est venue plus tard (janvier 2022), mais c’est l’origine de ce site. (lire la suite)

Le carrefour de Hawdh al-Ashraf en 2015, lieu de mon enquête entre 2003 et 2013 Le carrefour de Hawdh al-Ashraf au centre de Taez : cadre de mon enquête au Yémen dans les années 2000, puis symbole de la division du pays (photos de 2003 et 2015).
« Seigneur! dit Abraham, Montre-moi comme tu ressuscites les morts… » (Verset 2:260)
Le carrefour du Hawdh en 2003 Mes textes sur le Yémen (à redécouvrir).

Refonder la neutralité laïque de la théologie monothéiste, en relisant aujourd'hui La Nature et la Pensée (1979),
testament intellectuel de l’anthropologue Gregory Bateson (1904-1980).

Couverture de la Nature et la Pensée

Wiki de Vincent Planel

Le code couleur
La tautologie de mon enquête  ⇒  Sommaire intersexuation
Le coucou savoyard (un système cybernétique simple)
Frayer vers l’Islam un nouveau chemin de sciences sociales
Autres notices du wiki

Glossaire : Abduction  Alliance  Alliance d’enquête  Anthropologie  Anthropologie de l'islam  Archéologie  Binarisme  Cartésianisme  Concordisme  Cumulativité  Cybernétique  Djihadisme  Double contrainte  Dualisme  Épistémologie  Esprit  Essentialisme  Ethnologie  Ethnographie  Europe  Explication  Féminisme  Hanbalisme  Homéostasie  Homoérotisme  Homologie  Homosexuel  Honneur  Hystérésis  Idolâtrie  Incarnation  Indigène  Intégration  Intersexuation  Islam  Littéraire  Logos  Mamelouk  Matrice monothéiste  Métacommunication  Microhistoire  Modèle  d’Ising  Modernité  Multisite  Musulman diplômé  Objectivisme  Observation participante  Occident  Ontogenèse  Orient  Philosophie  Postcolonial  Printemps arabe  Prophète  Raison  Réductionnisme  Réflexivité  Rupture de symétrie  Science  Segmentarité  Sionisme  Structure  Social  Sociologie  Syllogisme  Tautologie  Transitions de phase  Type logique  Université

Comprendre mon expérience au Yémen

À partir de 2003 et pendant une dizaine d’années, j’ai mené une enquête anthropologique par immersion dans un petit quartier au centre de Taez, la troisième ville du Yémen. Mon travail portait sur les mutations sociales et l’évolution du sens de l’honneur, appréhendé par les pratiques de la sociabilité masculine, et en particulier leur dimension « genrée » (vulgarité, féminisation de l’interlocuteur, boutades homoérotiques - voir résumé de 2008).
Cette section s'organise autour d'éléments rendus publics après décembre 2017, quant aux circonstances de mon premier passage à l'écriture (octobre 2003). Elle restitue la complexité d'une situation ethnographique à partir de 4 index : Personnes, Moments, Contextes, Processus.


Explorer l'Histoire du monde

À force d’efforts pour négocier théoriquement mon approche dans le monde académique, pour surmonter un malentendu en fait structurel (lié à ma formation scientifique initiale), et contraint finalement d'enseigner les mathématiques, j'ai conçu peu à peu les grandes lignes d’une anthropologie de l’Europe*, et de l’institution universitaire elle-même.
En connivence avec quelques (1) auteurs de référence, je mène des (2) excursions en pirate vers quelques grandes questions historiques, risque quelques (3) éclairages sur l’actualité géopolitique, et tente d’avancer quelques (4) propositions générales, quant à ce que j’appelle « matrice monothéiste ».
Je m’autorise dans cette démarche de Gregory Bateson, grand anthropologue du XXe siècle que je tire vers les problématiques du XXIe : une relecture organique de l’histoire des idées, éclairant le rôle de l'Islam* et de la civilisation monothéiste comme métacontexte* (plutôt qu'une succession de « petits génies » médiévaux, censés avoir été des Descartes et des Newton avant l’heure - on cite toujours les mêmes : Avicenne, Averroès, Ibn Khaldoun…).


Valoriser mon approche en France

Début 2014 je décide de m’installer à Sète, petite ville portuaire près de Montpellier, où j’ai un peu de famille et où vit une importante communauté musulmane (essentiellement d’origine marocaine). N'ayant connu jusque là que la tour d’ivoire académique et une immersion dans la société yéménite strictement individuelle, je constate la difficulté de m’articuler aux savoirs-faire existants dans le domaine du travail social et socio-culturel. J’entame néanmoins en 2016, en lien avec les tragédies qui frappent alors la société française, une formation en droit sur les questions de laïcité, et poursuis ma formation autodidacte en théologie monothéiste comparée. Fin 2018, peu après ma reprise d’écriture, l’irruption du mouvement Gilet Jaune me ramène vers l’engagement citoyen.
Cette section rassemble un certain nombre de propositions (laïcité, genre, social, institutions…), formulées à partir de cette ville à taille humaine, société française en modèle réduit. Ma période sétoise se conclut par ma tentative d'expatriation en Arabie Saoudite (2022).

"ORIENT laïcité" (carte de visite). Taez.fr est un outil de travail et de réflexion.
Pour mes propositions de formation, médiation et conseil, voir le site Orient-laicité.fr


Chantier Sunnisme

Attendre des musulmans une participation intellectuelle et/ou citoyenne, sans prendre en compte l’écologie mentale* spécifique qui régit le rapport de l’islam aux institutions européennes* : telle est la contradiction dans laquelle l’ère postcoloniale* nous a collectivement plongés. Contradiction dont j’ai fait par moi-même l’expérience au Yémen, à travers cette démarche de sciences sociales réflexives, qui espérait établir des relations intellectuelles symétriques et égalitaires. Une contradiction que les régimes autoritaires, notamment arabes jusqu’à l’année 2011, avaient pour fonction objective d’assumer, et que nos dirigeants assument toujours aujourd’hui par pragmatisme, le plus souvent sans adhésion réelle des forces intellectuelles de la Communauté.
Dans ce contexte, certaines hypothèses semblent contre-productives, n’étant pas de nature à éclairer la situation historique que nous traversons : celle du « complot des puissances » infidèles et/ou réactionnaires (dominante par exemple à Taez) ou celle de « l'islamophobie » institutionnelle (dominante parmi les musulmans de France). À mes yeux, ces hypothèses témoignent d’un déficit structurel dans notre lecture théologique du monde contemporain : nous ne savons pas encore intégrer correctement, dans sa complexité propre, la dimension monothéiste de l'histoire européenne. Nos contemporains non-musulmans souvent n'y arrivent pas plus, mais justement : notre mission spécifique ne réside-t-elle pas là? L’enjeu n’est donc pas une réforme de l’islam, plutôt une réforme du comportement intellectuel des musulmans diplômés.
Malgré une formation très insuffisante en sciences islamiques, je me permets de partager quelques lectures personnelles du texte coranique et de l'orthodoxie sunnite ('aqîda), partant des exigences spécifiques de l’engagement intellectuel dans la description et l’analyse du réel. Soit l'esquisse d'une « théologie » batesonienne : un méta-commentaire des fondamentaux de la foi musulmane, articulés aux fondamentaux d'une science sociale généraliste (histoire, anthropologie fondamentale, épistémologie). Bagage que je crois indispensable à tout musulman souhaitant aborder l'hypothèse du Social* de manière critique et responsable, à la lumière de sa foi.

Mes textes sur Gaza Mes textes sur Gaza
(Regards sur l'actualité)

Le modèle Modèle(s). Dans sa phase de construction (isolé dans la société yéménite), le coeur théorique de ma recherche était une combinaison des études de genre et de la physique des transitions de phase*. D’où le code couleur avec les spins « up » (↑) et « down » (↓), mais aussi la possibilité d’une échappée (○). À la faveur de ma conversion au retrait (après 2007), ce modèle a finalement convergé vers une anthropologie batesonienne* (c’est-à-dire biologique) de la matrice monothéiste*.

Logo de "Righteous Babe Records"
Ani Difranco (mon alter-ego)


Atelier
(accès restreint)

fr/accueil.txt · Dernière modification : 2024/07/10 20:26 de mansour

Donate Powered by PHP Valid HTML5 Valid CSS Driven by DokuWiki